Ostéopathie Fluidique

Méthode Surrender


Cette thérapie manuelle repose sur les découvertes de l'ostéopathe américain WG Sutherland.

Il découvrit que les os du crâne fonctionnaient comme des articulations.

Cette méthode est appelée crânio-sacrée, car elle englobe tous les os du crâne et de la face, et s'étend le long de la colonne vertébrale jusqu'à sa partie inférieure, le sacrum.

Elle vise à corriger les différentes restrictions qui affectent notre système crânio-sacrée afin que les os du crâne ainsi que les méninges retrouvent leur liberté de mouvement et que leur rythme naturel se rétablisse.

Le manque d'amplitude du rythme de ce système induit un manque de vitalité, des blocages musculaires, viscéraux, respiratoires, lymphatiques et endocriniens.

Cette approche Ostéopathique contribue par conséquent à lever les blocages tant physiques qu'émotionnels, c'est une technique douce, non agressive, qui s'adresse à tous.

  

Comment se déroule une séance ?

La méthode est pratiquée au contact direct de la personne qui reste habillée, le toucher est léger.

Il n'y a pas de déplacement des articulations ou tout autre partie du corps.

Le praticien place principalement ses mains sur le crâne et le sacrum.

La séance dure 30 minutes environ.

Pendant la séance le praticien ne pose pas de diagnostic.

La seule intention du praticien lors du traitement, est d'être un vecteur de l'énergie de guérison

On estime que pendant le traitement, le corps du patient ( corps énergétique) puise l'énergie de guérison nécessaire et la distribue selon ses besoins.

En termes plus scientifiques le patient mobilise et redirige ses capacités d'autoguérison ( cellulaires, biophysiques, biochimiques) aux endroits ou c'est essentiel ou nécessaire.

C'est la raison pour laquelle une overdose n'est pas possible, parce qu'il n'y a pas d'apport extérieur.

Un gage de sécurité pour le patient puisque, ce sont ses capacités propres qui sont réactivées.

Cette méthode n'a pas de vocation à se substituer à la médecine factuelle.

En cas de doute n'hésitez jamais à consulter votre médecin référent.

 

 

J'ai été formée par Seymour Brussel